Ville d'Ars-sur-Moselle - Site Internet officiel

LE BUDGET PRIMITIF 2010 FAIT LA PART BELLE AUX INVESTISSEMENTS.



LE BUDGET PRIMITIF 2010 FAIT LA PART BELLE AUX INVESTISSEMENTS.

Le mois de mARS est traditionnellement, pour les collectivités, le mois du vote budgétaire. En ce qui concerne la Ville d’ARS-SUR-MOSELLE, ce budget 2010 a été longuement étudié. D’un côté, la stabilité de la pression fiscale et la maîtrise des dépenses de fonctionnement. De l’autre, l’engagement et la responsabilité d’offrir à l’ensemble de la population des services et des équipements structurants, durables et équitables pour l’avenir de ses concitoyens.
Le conseil a voté  le maintien des taux des taxes communales, soit 8,30% pour la taxe d’habitation, 9,52% pour le foncier bâti et 49,58% pour le non bâti, ce qui représente une recette de 799 089 euros à taux constants.
Le budget primitif est équilibré à 6,10M€.
En section de fonctionnement, il fait apparaître des dépenses de plus de 3,04M€ auxquelles s’ajoutent 160 000 euros de virement à la section investissement, soit un équilibre recettes dépenses prévu à 3,20M€.
Les charges à caractère général représentent 233,52 euros par habitant. Les charges de personnel représentent 47% des dépenses réelles de fonctionnement, les subventions aux associations restent stables, les charges financières sont en baisse de 6,78 %.
En section investissement, on note une hausse importante en raison du projet de réalisation d’un parking de 200 places à proximité de la gare. Le bureau d’études SECALOR de Peltre a été retenu pour la maîtrise d’œuvre de l’opération.
Deux prêts d’un montant total de 800 000 euros seront contractés dans le cadre du Plan de Relance Professionnel du BTP.
Equilibrée à 2,92M€, la section investissement comprend les dépenses suivantes : 20 026 euros de restes à réaliser (acquisitions de terrains et mobiliers urbain), 13 200 euros de prestations intellectuelles (logiciels) , 76 544 euros en acquisitions diverses (terrains, illuminations de la ville, outillage services techniques, matériel informatique services administratifs, mobiliers urbains, divers) 2,32M€ de travaux, dont le projet le plus conséquent est la création d’un parking 200 places à proximité de la gare pour un montant de 1,40M€, cofinancés par la Région et la SNCF, réfection voiries diverses , création d’un foyer pour personnes âgées à proximité du parc municipal, création d’un city stade, réfection de la couverture du petit gymnase rue des haies, aménagement des locaux de l’école de musique, réfection du salon d’honneur à la mairie etc… ainsi que 170 000 euros de remboursement en capital de la dette.
Ce budget, a été débattu en conseil municipal le 19 mars 2010, avec l’approbation de l’ensemble des élus municipaux.
La réalisation de ces projets sera possible grâce aux aides financières de l’état, la région et le département. La réforme territoriale annoncée va considérablement déséquilibrer les budgets des Régions et des Départements. Ces collectivités ne pourront plus assurer le subventionnement destiné à aider les municipalités dans leurs programmes d’investissement. Les élus locaux s’efforcent pour l’heure de ne pas transférer le manque à gagner sur les ménages déjà fortement touchés par la crise.