Ville d'Ars-sur-Moselle - Site Internet officiel

Les écoles sous le signe de l’art graphique.



Les écoles sous le signe de l’art graphique.
Suite au succès remporté par les fresques ayant pour thématique les œuvres de Mirò réalisées en avril dans le réfectoire de la cantine, c’est au tour du préau de prendre des couleurs.
Toujours dans le but d’égayer les espaces dédiés aux enfants, la commune a fait intervenir des jeunes artistes graffeurs pour créer une œuvre spectaculaire sur l’un des murs des préaux de la cour de l’école.


Les écoles sous le signe de l’art graphique.
Méconnu et souffrant d’une mauvaise réputation, le graff un mode d'expression original qui permet de faire passer des émotions et des messages artistiques sur un mur, de nos jours, le graff fait partie intégrante de la décoration urbaine.
Ce projet lancé par Marie-France Placial, adjointe en charge de la Vie Scolaire de l’Enfance et de la Culture à la Mairie d’Ars-sur-Moselle a été l’occasion de réfléchir sur la nuance fondamentale entre art et vandalisme et de sensibiliser les enfants au problème de la dégradation des espaces privés.
Evidemment il faut distinguer deux types de graffitis : les graffs et les tags. Le « tag », c'est une signature, il est fait au plus vite, dans le plus grand nombre d'endroits possibles, tandis que le « graff », c'est une production artistique, une œuvre très travaillée grâce aux effets graphiques et aux couleurs.

Les écoles sous le signe de l’art graphique.
Issus de l’association « Créature » dont les interventions se déroulent en grande partie dans la ville de Metz, les jeunes graffeurs se sont installés deux week-ends de suite.
Ce graff coloré se compose de quatre signatures et d’un personnage au rendu très réaliste. Les consignes de Madame Dasse directrice des écoles et de la Mairie étaient simples, aucun message politique ou texte qui ne trouverait pas leur place dans une cour d’école.



Les enfants et les curieux ont déjà pu apprécier l'initiative et ont largement salué les jeunes pour leurs œuvres. Suite aux nombreuses remarques positives sur cette réalisation graphique qui ne laisse pas indifférent la commune est d’ores et déjà à la recherche de nouvelles surfaces où les artistes graffeurs pourront à nouveau exercer leur art.
Les écoles sous le signe de l’art graphique.